top of page
Rechercher
  • astridmaton

"KADO, la Voie des Fleurs"

Dernière mise à jour : 14 mars



Comment comprendre cela ?


En réalité, ce terme se compose de 2 mots :  KA (fleur)  et  DO (voie, chemin)

Le terme  est primordial dans tous les arts au japon.

En effet, on a déjà tous entendu les noms d’arts martiaux japonais comme   JUDO – AIKIDO  mais il y a aussi  …

  • le Kyu-dô, la voie de l’arc,

  • le Bu-dô, la voie du guerrier,

  • le  Sho-dô, l’art de l’écriture,

  • le  Cha-dô, l’art du thé, 

  • le Butsu-dô, la voie du Bouddha,

  • le  Shin-tô , la voie des divinités, etc.


En Chine, dans le taoïsme, tao ou dao signifie la voie, processus dynamique, expérience en marche plus que connaissance achevée. La pratique de la Voie - car le chemin est plus important que le but - dans l’écoulement du temps conduit à l’expérience existentielle de l’impermanence de toutes choses sur terre.

La voie symbolise la découverte du monde et le chemin in-fini de la connaissance.

 

Si on se penche sur l’étymologie du mot dô, il faut donc prendre en considération deux aspects de l’art :

  • l’un, pratique, qui implique technique et apprentissage, et qui est le chemin physique, constitué d’étapes ;

  • l’autre, plutôt spirituel correspondant au cheminement intérieur.


 en tant qu’art est donc une « pratique spirituelle ». Le chemin spirituel est commun à l’exercice de chacun des arts. En effet, il implique patience et répétition, concentration et décentrement, méditation et contemplation.

La Voie est donc un principe de vie, un principe philosophique.

 

Par rapport à une autre discipline artistique, l'Ikebana a en outre ceci de particulier qu'il utilise des matériaux naturels, que l'on cherche à garder "vivants", et qui invitent à méditer sur sa propre place en tant qu'être vivant dans l'univers. Ce qui rend ces fleurs "vivantes" est bien ce flux d'Energie qui le traverse alors.


Et si vous avez envie d'en découvrir plus sur ce sujet, nous vous conseillons :





Merci pour cette lecture !



88 vues0 commentaire

Comments


bottom of page